Votre navigateur ne dispose pas des fonctionnalités nécessaires à une présentation 3D (javascript + CSS3). Vous visualisez donc ici une version simplifiée de cette présentation.

Your browser doesn't support the features required for a 3D presentation (javascript + CSS3), so you are presented with a simplified version of this presentation.

For the best experience please use the latest Chrome, Safari or Firefox browser.

 Treeter 
ESPE Aix

Participer (Contribute)
Vos messages (Full text)
Le projet Treeter (Credits)
La forêt Treeter (Trees)

~ ESPE Aix [lire ces 31 messages dans une autre fenêtre] [version PDF]

En quoi les réseaux sociaux changent-ils les relations humaines? [Répondre à cette question]

(*) Les noms des auteurs de messages sont brouillés pour n'être reconnus que par les auteurs eux mêmes

Treeter 25
08/01/2015 21:56:18 | anonymous

On peut s avoyer des mails et beaucoup de chose c cool

08/01/2015 21:42:40 | anonymous

EN RIEN

12/12/2014 14:28:16 | anonymous

Les réseaux sociaux détruisent les relations. Ils nous font croire à une présence constante de l'autre à travers l'échange permanent d'informations inutiles. L'immédiateté abolit le temps nécessaire à la rencontre et à l'échange. Quelle relation possible dans la superficialité du message limité à quelques 160 signes et sans communication gestuelle aucune?

11/12/2014 14:39:02 | anonymous

on peut voir plus de monde

11/12/2014 11:36:46 | anonymous

Ils permettent aussi de véhiculer le savoir. S'abonner à un compte Twitter, par exemple, permet de se tenir informé de l'actualité d'un auteur, d'une institution...

09/12/2014 08:54:26 | anonymous

En quoi les réseaux sociaux ne changent pas les relations humaines ?

08/12/2014 17:53:01 | anonymous

Etre connecté avec quelqu'un à l'autre bout de la planète, c'est aussi ça la mondialisation, dans son acception positive!

08/12/2014 11:51:25 | anonymous

Ils élargissent le cercle d'amis et de connaissances

07/12/2014 10:45:09 | anonymous

Les changent-ils vraiment ? Répondre à une question par une question, quel bel effet rhétorique !

07/12/2014 10:43:40 | anonymous

Les relations peuvent être plus directes. Elles peuvent aussi être faussées par l'anonymat, par les fakes, les montages. Bref, elles restent les mêmes que les relations traditionnelles, avec l'aspect technologique en plus. Humain trop humain disait l'autre...

03/12/2014 13:00:55 | anonymous

Les réseaux sociaux nous permettent de mettre en valeur d'autres aspects de notre personnalité,

03/12/2014 12:22:39 | anonymous

Ils facilitent les échanges à distance

03/12/2014 12:17:30 | anonymous

Bonne question... :-))

02/12/2014 10:44:52 | anonymous

Les relations humaines sont complexes et qu'elles soient virtuelles ou réelles on retrouve beaucoup de points communs. Les réseaux sociaux permettent une communication plus rapide entre les personnes, des échanges plus ou moins éphémères comme dans la vie réelle !

02/12/2014 08:35:54 | anonymous

Ouverture sur le monde, ouverture sur les autres, les réseaux sociaux favorisent certainement les échanges et la constitution de "communautés de pensée", mais tout peut aller aussi trop vite et provoquer la perte de contrôle...

01/12/2014 15:02:54 | anonymous

On réagit plus vite, on s'organise plus vite. Des consciences citoyennes s'éveillent et se rejoignent...

01/12/2014 15:01:21 | anonymous

Est-ce que les relations changent autant qu'on se l'imagine ? N'est-ce pas plutôt un effet d'immédiateté, un changement au rapport temps/espace qui donne cette impression ?

01/12/2014 14:55:52 | anonymous

Une sociabilité nouvelle qui rapproche les personnes sur différents sujets dans un espace / temps complétement différent.

01/12/2014 12:53:11 | anonymous

Les réseaux sociaux font partie intégrante de la vie des jeunes d'aujourd'hui, certaines relations ne sont que virtuelles. Pour avoir se faire des amis, il suffit d'accepter une invitation faite par une personne, un groupe. Le contact humain est remplacé par des échanges de photos, textes... entre ordinateurs et plus de personnes à personnes.

28/11/2014 10:51:46 | anonymous

Des sociabilités éphémères

28/11/2014 10:17:19 | anonymous

Lu dans le 1 l'hebdo du 26 novembre 2014 : "Il y a des milliers de gens qui par principe s'opposent à l'esclavage et à la guerre mais qui en pratique ne font rien pour y mettre un terme ; qui se proclamant héritiers de Washington ou de Franklin, restent plantés les mains dans les poches à dire qu'ils ne savent que faire et ne font rien ; qui même subordonnent la question de la liberté à celle du libre échange et lisent, après dîner, les nouvelles de la guerre du Mexique avec la même placidité que les cours de la Bourse et, peut-être, s'endorment sur les deux. Quel est le cours d'un honnête homme et d'un patriote aujourd'hui ? On tergiverse, on déplore et quelques fois on pétitionne, mais on entreprend rien de sérieux ni d'effectif. On attend, avec bienveillance, que d'autres remédient au mal, afin de n'avoir plus à le déplorer. Tout au plus, offre-t-on un vote bon marché, un maigre encouragement, un "Dieu vous assiste" à la justice quand elle passe. Il y a 999 défenseurs de la vertu pour un seul homme vertueux. Henry David Thoreau, philosophe. La Désobéissance civile , 1849" Quoi, ce texte date de 1849 ? J'ai pourtant cru y lire les pétitions que beaucoup d'internautes signent sur les réseaux sociaux, pour se donner bonne conscience, mais qui passé le clic, ne bougent plus. Pourquoi ai-je cru que cet article était un article de 2014 ? Parce qu'Internet au fond n'a rien changé à l'engagement des gens. Les réseaux sociaux offrent la parole à tous, mais ils n'y a pas plus d'action pour autant.

27/11/2014 17:44:06 | anonymous

Club de rencontre, amis virtuels à foison, et pourtant parfois si seul ...

27/11/2014 15:59:06 | anonymous

Pourquoi les réseaux sociaux nous rendent-ils malheureux ? Parce que visiter des profils sur Internet où chacun se vante de toutes les réussites fait naître beaucoup de frustration. Les détails de cette réflexion sont à lire dans la chronique de Gérald Bronner parue dans le numéro de septembre de Pour la science.

27/11/2014 15:22:52 | anonymous

Plus de solidrite

27/11/2014 10:18:04 | anonymous

On ne peut que se poser la question de la sincérité des rapports humains au travers des réseaux sociaux : beaucoup d'amis, beaucoup de partages, d'échanges, mais parfois avec des gens inconnus et qui ne souhaitent pas vraiment se connaitre mutuellement. La recherche d'audience, de notoriété au travers des réseaux sociaux biaise totalement la relation humaine, dont la sincérité devient souvent accessoire.

03/12/2014 12:07:14 | hmsF oslIa
27/11/2014 15:32:18 | Egtnrmil liaeEh
24/11/2014 15:09:45 | rteHaiirdlwdO ese
19/11/2014 21:49:57 | STrEr etxiPEA-ee
13/11/2014 14:36:54 | re tTePxrEAEe-S i
05/11/2014 23:27:31 | mlreei aslhiEC

Naviguez dans cette page avec les flèches du clavier, la barre espace, la molette de souris, ou encore avec votre doigt sur écran tactile.

Navigate with keyboard arrow keys, space bar, mouse wheel, and fingers (on touch-screen).