Votre navigateur ne dispose pas des fonctionnalités nécessaires à une présentation 3D (javascript + CSS3). Vous visualisez donc ici une version simplifiée de cette présentation.

Your browser doesn't support the features required for a 3D presentation (javascript + CSS3), so you are presented with a simplified version of this presentation.

For the best experience please use the latest Chrome, Safari or Firefox browser.

 Treeter 
ESPE Marseille

Participer (Contribute)
Vos messages (Full text)
Le projet Treeter (Credits)
La forêt Treeter (Trees)

~ ESPE Marseille [lire ces 47 messages dans une autre fenêtre] [version PDF]

Du cahier au clavier : quelle place pour l'enseignement de l'écriture? [Répondre à cette question]

(*) Les noms des auteurs de messages sont brouillés pour n'être reconnus que par les auteurs eux mêmes

Treeter 40
08/01/2015 21:53:50 | anonymous

c est important de savoir écrire correctement

08/01/2015 21:41:50 | anonymous

LA LA LA LA LA LMA

08/12/2014 21:46:20 | anonymous

A mon sens,il faut garder l'apprentissage de l'écriture qui est déjà bien mis à mal... Il s'agit de notre patrimoine, de notre langage. Avant d'apprendre l'Anglais ou d'autres choses, apprenons comme autrefois à nos bambins l'écriture sur une bonne vieille feuille de papier, avec l'orthographe qui s'impose. Quelle plus belle façon de s'exprimer qu'une phrase écrite à la volée sur une feuille de papier?

08/12/2014 17:55:48 | anonymous

Pas une question de concurrence mais de complémentarité!

06/12/2014 18:43:59 | anonymous

L'écriture classique (outil scripteur + support style papier) garde et gardera une place prépondérante dans la société et en particulier à l'école. Cependant, l'ère numérique introduit un certain nombre d'outils qui peuvent aider grandement à l'enseignement de l'écriture. Il revient à la communauté éducative de s'en emparer pour innover et renouveler les choses. Un beau défi en perspective.

02/12/2014 08:22:32 | anonymous

Apprendre à écrire, à former les lettres et les mots, c'est apprendre aussi à se situer dans l'espace. Peut-on se passer de cet apprentissage là ?

01/12/2014 18:19:26 | anonymous

un clavier peut rendre attractif l'enseignement de l'écriture, et donc l'apprentissage.

01/12/2014 18:16:27 | anonymous

Entre écriture et technologie tout dépend de l'enseignant.

01/12/2014 10:27:21 | anonymous

Dans la pratique orthophonique, il arrive de préconiser l'utilisation du clavier et plus généralement d'outils numériques aux patients comme outils de compensation; l'écriture manuscrite est difficile et peut perturber les apprentissages généraux.

28/11/2014 14:41:32 | anonymous

Triste réalité de l'orthographe en voie de disparition chez la jeunesse

28/11/2014 09:11:12 | anonymous

Et si l'écriture passait la main? article en UNE du journal gratuit Metro... Il y est dit qu'en Finlande , les écoliers apprendront dès la rentrée 2016 à écrire sur un clavier et l'écriture manuelle sera en option.C'est le 1er pays Européen à suivre les Etats-Unis....Le chercheur français reste sceptique!!!

27/11/2014 17:46:17 | anonymous

Nous prévoyons une conférence sur le sujet début 2015 ! De nombreux chercheurs travaillent sur le sujet et pourront nous éclairer

27/11/2014 16:10:53 | anonymous

L'enseignement de l'écriture doit demeurer, car c'est une solution de secours quasiment partout. Mais en quasi 2015, à l'époque de l'écriture au stylet, ou par le biais de la reconnaissance vocale ou sur feuille digitale, le curseur est-il vraiment toujours à réfléchir entre cahier et clavier ?

27/11/2014 11:30:34 | anonymous

Écriture manuscrite et écriture sur clavier, les deux sont importantes et doivent être enseignées à l'école.

26/11/2014 19:41:27 | anonymous

L'automne les feuilles tombent mais les claviers fonctionnent ... le numérique ne prend-il pas le pas sur la nature puisque que les feuilles se développent cette semaine ? mais cette semaine, nous passons tous au clavier pour communiquer et échanger !!! le clavier ne motiverait-il pas l'acte d'écriture ? ...;

26/11/2014 18:06:54 | anonymous

Allez ...encore des feuilles encore des feuilles

26/11/2014 12:10:30 | anonymous

L'écriture clavier a permis un apprentissage à beaucoup d'élèves handicapés ou en difficulté.

26/11/2014 01:04:24 | anonymous

vers enseignement de l'écriture en double mode : le clavier, levier d'apprentissage par levée d'obstacles (comme la motricité) et ainsi outil de différenciation

25/11/2014 21:08:26 | anonymous

L’écriture est la peinture de la voix disait Voltaire, et le clavier alors, c'est quoi ?

25/11/2014 19:31:54 | anonymous

Effectivement, pourquoi devrions-nous choisir? Les deux ne sont-ils pas complémentaires? N'a-t-on donc jamais écrit autrement que sur un cahier? Nous oublions les machines à écrire, qui certes, bien loin de nos ordinateurs actuels, ne sont tout de même pas manuscrites, mais qui répondent bel et bien à un souci de rapidité et de propreté. Et dans l'enseignement, n'est-ce pas au contraire un outil futur qui pourrait redonner le goût aux élèves d'écrire, sans être jugé sur leur écriture ni sur leurs erreurs mais sur leur production en elle-même? Vouloir restaurer une écriture manuscrite sans erreurs est totalement irréalisable, parce que d'abord de tout temps il y a toujours eu des fautes d'orthographe, mais surtout parce que le monde change. Il évolue. Et c'est à nous, enseignants ou futurs enseignants de donner les outils et les clefs en main aux futurs manipulateurs du clavier. Le reste est une question de goût : pourquoi forcer à écrire à la main ceux qui n'aimeraient pas cela? Et pourquoi ne pas justement utiliser l'outil du clavier pour redonner le goût de la grammaire aux élèves, depuis longtemps perdu...

25/11/2014 17:54:21 | anonymous

Pourquoi devoir toujours choisir ? L'écriture manuscrite et le clavier, libre à chacun de choisir comme bon lui semble et selon son utilité !

25/11/2014 17:35:56 | anonymous

Savoir des choses juste à partir de quelques inscriptions, c'est déjà un peu de la magie.

25/11/2014 17:35:12 | anonymous

Les bases doivent être apprise sur cahier car sinon l'écriture va disparaître.

25/11/2014 14:43:53 | anonymous

Des aphorismes pour rêver, créer et synthétiser le savoir. "L'art est long" Hippocrate. L'aphorisme est un moyen efficace pour enseigner et apprendre.

25/11/2014 12:48:42 | anonymous

Il n'y a pas une écriture, mais plusieurs. Les écritures manuscrite et mécanique ne s'opposent pas mais s'accordent dans le projet d'enseignement.

25/11/2014 12:06:34 | anonymous

l'écriture manuelle est le premier apprentissage qui permet de réunir des lettres pour former un mot, une phrase, un texte ..., il est donc important de maîtriser cette base pour pouvoir se servir d'un clavier.

25/11/2014 11:13:29 | anonymous

L'apprentissage de l'écriture qui est un processus complexe se doit d'utiliser tous les outils disponibles aujourd'hui (papier et numérique !) pour mettre toutes les chances de réussite aux mains de tous !

25/11/2014 11:08:57 | anonymous

L'apprentissage de l’écriture passe par l'apprentissage de la main à transcrire des signes et des lettres !

25/11/2014 11:06:52 | anonymous

Une place de plus en plus prégnante et importante certes, mais qui ne remplacera pas le papier les livres et les cahiers... L'apprentissage de la lecture passe par la formation de la main à l'écriture et cela dans tous les pays ou les cultures : que ce soit un stylo, un kalam,une plume ou tout simplement le doigt ; il faut l'apprentissage du geste pour imprégner le cerveau ! Il suffit de songer pour s'en persuader aux calligraphe arabes ou japonais et aux scribes égyptiens et aux moins copistes... Un monde sans livre donc sans écriture sur papier serait tellement triste !

25/11/2014 10:24:15 | anonymous

Du cahier au clavier, du clavier au cahier : pourquoi ne pas jouer avec les 2 supports par des ateliers d'écriture créative ?

24/11/2014 16:14:46 | anonymous

Ecrire de façon manuscrite ou écrire au clavier n'engendrent pas les mêmes processus cognitifs. Le geste graphique, le fait d'écrire sur un cahier, met en oeuvre l'intellect mais aussi le système physique par la sollicitation des muscles de la main. Cette double implication, intellectuelle et physique, est synonyme de sens pour le cerveau et participe à l'apprentissage linguistique. Voir sur le sujet les travaux d'Annie PIOLAT. Pas sûr que le clavier mette en jeu les mêmes processus cognitifs, mais nous manquons certainement encore de recul.

24/11/2014 14:56:25 | anonymous

Même si actuellement l'utilisation de la calculatrice est fréquente, nous connaissons l'importance l'enseignement du raisonnement mathématique dans les écoles. Ainsi, je crois que l'utilisation plus fréquente du clavier ne va pas interférer la méthode de l'enseignement pour écrire.

24/11/2014 13:41:11 | anonymous

L'écriture cursive a une place importante dans la vie de chaque personne, la façon d'écrire est personnelle et peut nous définir. Mais l'ère du numérique n'est pas à sous-estimer ... Les enfants peuvent très bien savoir écrire et taper sur un clavier ! L'un ou l'autre n'est pas à bannir ...

24/11/2014 11:49:37 | anonymous

Je pense que l’écriture cursive (manuscrite) et l’écriture au clavier sont complémentaires et ne devraient pas être mises en opposition, y compris dans leur enseignement.

24/11/2014 11:36:51 | anonymous

Taper ou former ?

24/11/2014 11:10:19 | anonymous

une place importante, mais pas primordiale.

23/11/2014 18:45:50 | anonymous

Du clavier au cahier, en conduisant des va-et-vient entre les deux par le jeu de l'écriture créative

19/11/2014 16:09:42 | anonymous

Écrire c'est communiquer et, finalement, peu importe le support. L'important reste les liens que l'écrit permet d'établir entre les gens, le message qu'il délivre. Corinne Jégou

19/11/2014 10:13:01 | anonymous

Le stylo et le clavier font appel à des schémas cognitifs très différents. Les 2 sont donc complémentaires.

18/11/2014 09:29:25 | anonymous

Écrire c'est élaborer un texte, que ce soit à l'aide d'un crayon ou d'un clavier. C'est là le plus important, car il ne faut pas réduire l'écriture à ses seuls aspects formels. L'écriture est un véritable langage en soi, possédant ses propres signes, comme le langage mathématique a les siens. Il faut certes apprendre ces signes, ce codage particulier de la langue orale, mais pas seulement. Pour préciser les choses je dirai que l'enseignant doit transmettre une pratique sociale, véritable héritage historique et culturel, et parallèlement, en enseigner les procédures de réalisation, qu'elles fassent appel à un exercice grapho-moteur avec un crayon et du papier où à l'habileté bi-manuelle sur un clavier. Dans tous les cas, il y a apprentissage. Marie-Thérèse Zerbato-Poudou

25/11/2014 11:57:09 | nhrlmiliEtEge a
24/11/2014 15:05:18 | OitdeHerr adelisw
24/11/2014 11:25:41 | tedPratr irAs
24/11/2014 09:54:29 | is-feIlelumAraxM i
19/11/2014 21:50:08 | e tPesaMr reSTi rlEElee-
13/11/2014 14:31:19 | eTMelSerlr aPrs-etiEEe
05/11/2014 23:25:57 | a eieEmsirlChl

Naviguez dans cette page avec les flèches du clavier, la barre espace, la molette de souris, ou encore avec votre doigt sur écran tactile.

Navigate with keyboard arrow keys, space bar, mouse wheel, and fingers (on touch-screen).